Comité étudiant

 

Nous avons une place à combler présentement, joins-toi à nous !  


Mandat :

Le Comité étudiant doit constituer une voix crédible pour les étudiants gradués et postgradués du RQSPAL et servir de canal de communication privilégié entre la relève et la direction du RQSPAL. Il a pour objectif d’assurer un milieu de vie et d’apprentissage stimulant et encadrant à l’ensemble des étudiants du Réseau. Il a comme mandat de représenter l’ensemble des étudiants inscrits aux cycles supérieurs dont les activités de recherche touchent les soins palliatifs et de fin de vie. Il a pour fonction de conseiller le Comité de direction ainsi que le Comité scientifique sur les priorités qu’ils jugent importantes, de participer à la mission du RQSPAL et d’accroître la diffusion et le transfert des connaissances. Il peut également créer des activités qui sont susceptibles d’accroître l’implication et le sentiment d’appartenance des membres étudiants au RQSPAL.

Composition :

Le Comité étudiant est composé d’étudiants inscrits à un programme d’études universitaires et représentatifs du bassin de membres étudiants du RQSPAL. Idéalement, la composition comprend cinq membres qui seraient répartis de la façon suivante: deux étudiants inscrits au deuxième cycle, deux étudiants inscrits au troisième cycle, un stagiaire postdoctoral. Le coordonnateur (non votant) est aussi inclus dans ce comité. Les membres du Comité étudiant sont:

  • Josianne Avoine-Blondin, stagiaire post doctorale, Université de Montréal, sous la supervision de Serge Sultan et Michel Duval, Psycho-oncologie
  • Philippe Laperle, candidat au doctorat, Université de Montréal, sous la supervision de Deborah Ummel et Marie Achille, Psychologie
  • Jérôme Leclerc-Loiselle, candidat au doctorat, Université de Montréal, sous la supervision de Serge Daneault, Sciences infirmières
  • Sabrina Lessard, candidate au doctorat, Université de Montréal, sous la supervision de Sylvie Fortin, Faculté des arts et des sciences, Anthropologie
  • Karine Maillette, étudiante à la maîtrise, Université du Québec en Outaouais, sous la supervision de Josée Chénard, Service social
  • Catherine Perron, candidate au doctorat, Université de Montréal, sous la supervision de Marie-Ève Bouthiller et Éric Racine, Sciences biomédicales – option éthique clinique
  • Martin Roberge, candidat à la maîtrise, Université Laval, sous la supervision de Diane Tapp, Faculté des sciences infirmières

Le RQSPAL est soutenu financièrement par le Fonds de recherche du Québec-Santé.