TÉMOIGNAGES DE PARTICIPANTS

Vous avez participé à une recherche pour le RQSPAL et vous souhaitez partager votre expérience?
N’hésitez pas à nous écrire!

Voyez dans cette vidéo le témoignage de madame Lucie Prémont, participante à des ateliers de groupe sur la quête existentielle. Ces ateliers se déroulaient dans le cadre d’une recherche dirigée par le Dr Pierre Gagnon, directeur du RQSPAL.



« Nous avons pu bénéficier de l’extraordinaire programme de soutien que vous avez parrainé depuis 2007. Son but était de donner un sens à notre expérience de la maladie et aussi d’en faire profiter le plus de gens possible. On ne se trompe pas en affirmant qu’il a été un baume sur nos blessures tant physiques que psychologiques. De plus, il nous a permis d’explorer notre rapport avec la spiritualité. […] La communication, l’écoute et le partage ont fait de nous tous, non seulement un groupe, mais ont créé des liens que chacun pourrait dire familiaux. »


« Les rencontres de groupe, c’est un support extraordinaire. C’est une canalisation d’énergie. Le groupe m’a aidé à dépasser mes difficultés au-delà des mes espérances. Seule, quand j’avais tendance à me décourager, je pensais au réconfort que le groupe m’apportait. […] Les psychologues nous ont bien accompagnés. L’une proactive, l’autre en douceur.»


« Il faut que ça continue. Je serais prête à animer un groupe bénévolement.»


« J’ai failli ne pas participer au groupe à cause du diagnostic de deux cancers au printemps 2012, […] mais une professionnelle de recherche m’a contacté à plusieurs reprises et m’a informé à l’automne que c’était le dernier groupe. Je me suis inscrit avec le souhait de pouvoir y participer et le hasard a voulu que je sois du groupe. C’est l’expérience la plus extraordinaire de ma vie que j’ai vécue. […] Pour continuer à s’aider, à se soutenir, le groupe a décidé de se réunir tous les trois mois pour déjeuner ensemble. »


« Au début, je n’étais pas très à l’aise à l’idée d’être avec d’autres personnes. J’aurais préféré faire partie des sessions individuelles. Mais avec le recul, je me rends compte que la session de groupe a été très bénéfique. L’échange avec les autres participants était enrichissant. C’est sûr que ça m’a demandé de l’énergie en plus, mais ça m’a aidé dans mon cheminement. […] La plupart des gens sont mal à l’aise de parler du cancer. Avec le programme, j’ai trouvé une écoute et un encadrement. Les deux psychothérapeutes nous aidaient à faire ressortir l’essentiel. Les techniques de relaxation et de visualisation m’aident beaucoup [malgré la fin de la thérapie]. J’ai appris à relativiser les choses. […] Les séances m’ont permis de m’écouter davantage, de me recentrer sur mes valeurs, mes priorités.»

 


Le RQSPAL est soutenu financièrement par le Fonds de recherche du Québec-Santé.