ÉTUDES EN COURS

Cette page permet aux différents chercheurs membres du RQSPAL de diffuser leurs études en cours. Pour soumettre une étude, veuillez remplir ce formulaire et nous le faire parvenir au rqspal@gmail.com.

 


 

Chercheur responsable: Gina Bravo, Université de Sherbrooke

Titre de l’étude: A nationwide study of the attitudes of informal caregivers of persons with dementia towards extending medical assistance in dying to incompetent patients

Résumé de l’étude: Une étude récente menée au Québec révèle que 91 % des proches-aidants de personnes atteintes d’un trouble neurocognitif majeur sont en faveur d’étendre l’aide médicale à mourir à des personnes inaptes, dans certaines circonstances. Ce fort taux d’appui à une modification de la Loi actuelle sur les soins de fin de vie a été attribué par plusieurs commentateurs à la lourde charge des proches-aidants et à un manque de services pour les soutenir dans leur rôle. La présente étude vise à déterminer si le fort taux d’appui observé au Québec s’étend au reste du Canada et à tester l’hypothèse selon laquelle le fardeau et les besoins de soutien non comblés sont plus importants chez les personnes qui se disent en faveur d’étendre l’aide médicale à mourir aux personnes inaptes à y consentir. Comme l’étude québécoise, celle conduite dans le reste du Canada consistera en une enquête postale employant de courtes vignettes cliniques. Les proches-aidants seront rejoints par l’intermédiaire des Sociétés Alzheimer locales. Le questionnaire sera modelé sur celui utilisé au Québec, auquel s’ajoutera une série de questions visant à mesurer le fardeau ressenti par les proches-aidants et leurs besoins non comblés.

Fiche complète ICI

 


 

Chercheur responsable: Sylvie Fortin, Département d’anthropologie, Université de Montréal

Titre de l’étude: Expériences de fin de vie dans un Montréal pluriel

Résumé de l’étude: Cette étude documente l’expérience de la fin de vie et de la mort à domicile et en établissement de santé ou de résidence de familles/proches de groupes minoritaires (migrants et non-migrants) à Montréal qui ont perdu, dans la dernière année, un être cher (enfant, conjoint, ami, frère ou soeur, parent, grand-parent, etc.). La recherche s’intéresse particulièrement à la période de fin de vie ainsi qu’aux défis et enjeux rencontrés par l’entourage du mourant à travers cette expérience. Cette quête s’inscrit dans un contexte de réflexion sociétale sur le « bien mourir », sur le « mourir dans la dignité » et la mise en place récente de cadres législatifs entourant les soins de fin de vie au Québec (loi 2) et au Canada (projet de loi C-14, 2016). Nous rencontrons individuellement des proches de personnes décédées dans la dernière année à Montréal pour une entrevue confidentielle d’une durée d’environ 90 minutes, dans la langue au choix du participant.

Fiche complète ICI.


Le RQSPAL est soutenu financièrement par le Fonds de recherche du Québec-Santé.